titre du site et retour à la home page de la version française simplifiée
Free Hosting

Free Web Hosting with PHP, MySQL, Apache, FTP and more.
Get your Free SubDOMAIN you.6te.net or you.eu5.org or...
Create your account NOW at http://www.freewebhostingarea.com.

Cheap Domains

Cheap Domains
starting at $2.99/year

check

decorative picture for the mainstream pages arrow back image et lien menant aux Tutoriels observation Un essai du XVIIème siècle de christianisaton du ciel nocturne

CONTENU - Comment un astronome du début du XVIIème siècle s'efforça de christianiser le ciel des nuits
 

Alors que l'astronome allemand Johann Bayer, en 1603, à Augsbourg, en Allemagnage, travaillait au premier système moderne de désignation des étoiles, Julius Schiller, avocat dans la même ville, par son "Coelum stellatum Christianum" ("Les cieux étoilés chrétiens"), s'efforça, en ce début de XVIIème siècle, de remplacer les constellations païennes par des constellations chrétiennes. Bayer lui-même prit part au projet. Il est probable que ce projet ait été lié à la Contre-Réforme, ce mouvement qui visait à lutter contre le protestantisme et les tendances paganistes de la Renaissance. Ce travail, par ailleurs, mit en pratique une nouvelle technique de gravure inventée peu de temps auparavant en Italie: l'ombrage étant produit par un épaississement de la ligne gravée. Le travail de Schiller fut vraisemblablement aussi le premier à figurer les étoiles telles que vues de la Terre alors que la plupart des atlas célestes jusque là les avaient montrées telles que placées sur le globe céleste et vues, donc, de l'extérieur. Schiller utilisa les chiffres arabes pour désigner les étoiles alors que Bayer utilisaient des lettres grecques. Mais le travail de Schiller, qui aboutit à quelque 50 constellations et fut publié à Augsbourg en 1627, ne prit jamais et le mouvement vers une description astronomique des cieux continua sur la route de la modernité et de la science

Les principales caractéristiques du Coelum stellatum Christianum peuvent se résumer comme suit: les douze constellations du zodiaque, d'une façon générale, d'abord, furent renommées selon les douze apôtres (ainsi, par exemple, le Taureau devint St André, le Bélier St Pierre ou le Sagittaire St Matthieu). Les constellations de l'hémisphère nord référaient à des personnages du Nouveau Testament et celles de l'hémisphère sud à des personnages de l'Ancien Testament. Même les planètes, le Soleil et la Lune furent remplacés par des personnages bibliques. Pour ce qui est des constellations, St Michel remplaça la Petite Ourse et la barque de St Pierre remplaça la Grande Ourse; l'Eridan cèda la place à la Mer Rouge et le bateau des Argonautes à l'arche de Noë. La constellation d'Hercule fut remplacée par celle des Rois Mages ou Ste Hélène et la Sainte-Croix prirent la place du Cygne. St Raphaël, l'archange, s'installa dans les parages du pôle céleste sud alors que le Loup fut remplacé par Jacob. Marie-Madeleine prit la place de Cassiopée, St Paul remplaça Persée; Orion devint St Joseph, le Grand Chien le roi David et le Petit Chien l'Agneau pascal

Les Temps Modernes, généralement, restèrent une époque où les références du ciel des nuits demeurèrent très incertaines, diverses tentatives -qu'elles aient été laïques ou chrétiennes- eurent encore lieu pour ce qui est des noms des constellations

Website Manager: G. Guichard, site 'Amateur Astronomy,' http://stars5.6te.net. Page Editor: G. Guichard. last edited: 7/12/2014. contact us at geguicha@outlook.com